web analytics

Les espaces de Séoul

Les cafés jouent un rôle important dans la vie sociale des Coréens. Alors que les Américains, les Européens et les Australiens ont tendance à passer plus de temps chez eux avec leurs proches, les Coréens choisissent souvent de se rendre dans les cafés pour rencontrer du monde, non seulement pendant la journée, mais aussi la nuit.

En conséquence, la plupart des cafés restent ouverts jusqu’à 22h-23h et sont très fréquentés par des personnes qui viennent y boire un café après dîner.

Suite à l’implantation réussie de Starbucks sur le marché coréen il y a une vingtaine d’années, en tant que troisième espace de vie des habitants souhaitant s’échapper de leurs appartements cubiques très standardisés et de leur bureaux, les cafés de spécialité indépendants ouvrent désormais la voie à de nouveaux types d’espaces.

Alors que le temps moyen passé dans un café est de plus d’une heure, un établissement qui mérite qu’on y « vienne » et qu’on y « reste », à savoir un nouvel espace en vogue et élégant, est devenu un élément crucial pour gagner en popularité en Corée

Alors que le temps moyen passé dans un café est de plus d’une heure, un établissement qui mérite qu’on y « vienne » et qu’on y « reste », à savoir un nouvel espace en vogue et élégant, est devenu un élément crucial pour gagner en popularité en Corée. Il est intéressant de noter que le nombre de cafés coréens par habitant dépasse largement celui de la ville américaine la plus accro à la caféine, à savoir Seattle, ce qui en fait un marché très concurrentiel.

Cette concurrence a été saine en ce qui concerne le domaine de la conception. Les concepteurs de cafés indépendants créent des établissements esthétiques où il fait bon déguster un café et se détendre, avec des tendances perceptibles.

Les espaces régénérés sont toujours la règle

Une tendance de longue date en Corée consiste à transformer les anciennes usines en cafés, à commencer par l’ouverture d’Anthracite Hapjeong en 2010. L’architecture régénérative est un élément incontournable de la conception des espaces dans les cafés. On l’aime principalement pour deux raisons : la grande impression d’espace qu’elle confère et l’ambiance nostalgique. L’espace coréen traditionnel offre de bas plafonds, ce qui rend les bâtiments industriels élevés et spacieux d’autant plus attrayants.

Cafés tendance

Column (Daelim Changgo), qui a ouvert l’année dernière, était auparavant un entrepôt pour les usines à proximité. Son vaste espace, avec un magnifique jardin intérieur, est très apprécié par un grand nombre d’habitants.

Café Onion était une usine de fabrication de métaux, à l’abandon depuis six ans avant qu’on ne la rénove. Les concepteurs ont exploré l’idée d’utiliser des matériaux à base de ciment pour les tables et les sièges, en harmonie avec l’intérieur d’origine des espaces.

Anthracite Jeju est une usine d’amidon rénovée sur l’île de Jeju, avec un bar au design unique fabriqué avec le basalte de l’île.

Pleins feux sur le bar et le barista

Autrefois, dans les cafés traditionnels coréens, il existait une séparation distincte entre le café-bar et l’espace en salle, ce qui signifiait que l’expérience du client avec le barista s’achevait rapidement une fois la commande passée et le café récupéré. Aujourd’hui, les cafés indépendants en Corée tentent de rapprocher davantage les clients, en faisant tomber la barrière qui se dresse entre eux et le barista. C’est notamment le cas dans les cafés-bars de style nordique au design minimaliste qui mettent en avant la performance du barista.

Cafés tendance

Centre Coffee, ce café récemment ouvert par Sang Ho Park, ancien torréfacteur Square Mile et finaliste du World Coffee in Good Spirits 2015, met les baristas sur le devant de la scène au moyen d’une décoration intérieure minimaliste dans les tons blancs. Au premier étage, il n’y a que quelques endroits où s’asseoir, tous face au café-bar, ce qui encourage les visiteurs à admirer le travail des baristas.

Dans notre café, Bean Brothers Starfield, il n’existe littéralement aucun obstacle entre vous et le barista, ce qui permet aux clients de se tenir juste à côté du barista devant la machine à expresso. L’idée est de vous donner une vue imprenable sur la fabrication de l’expresso que vous venez de commander.

Un modèle pour la décoration d’intérieur

Lorsque le magazine Kinfolk a déferlé sur toutes les villes métropolitaines du monde entier en tant que bible du bien-vivre et de la décoration de votre intérieur, Séoul a également été inspiré. À présent, les cafés de la ville sont devenus une excellente référence – à l’instar d’un magazine de décoration d’intérieur – pour les espaces de vie des habitants. Le mobilier, les accessoires pour la maison et les ustensiles de cuisine utilisés par les cafés créent un buzz parmi les amateurs de décoration d’intérieur. Cette tendance motive les cafés indépendants à multiplier les efforts pour concevoir des agencements d’espace esthétiques.

Cafés tendance

Orer est dirigé par Jaewon Kimun, titulaire d’un doctorat en design textile, et montre comment un café peut servir d’excellente référence à la décoration d’intérieur. Cet établissement comporte un petit espace extérieur avec un jardin en plein air qui lui confère encore plus de charme. Une boutique d’articles ménagers a ouvert ses portes à proximité en réponse aux demandes des clients souhaitant acheter les articles visibles dans le café.

SEO YOUNG YOUN est directeur marketing chez Bean Brothers Corée

The post Les espaces de Séoul appeared first on SCA News.

Go to Source